de fr it

MathiasAmmann

24.2.1773 à Constance, 31.3.1835 à Frauenfeld, cath., d'Ermatingen et Frauenfeld. Fils de Franz Johannes, fonctionnaire épiscopal à Constance. 1804 Margaretha Rogg, fille de Joseph Nikolaus Maximin, avoyer de Frauenfeld. Etudes de droit à Salzbourg et Fribourg-en-Brisgau, apprentissage auprès de l'administrateur des biens de l'ex-abbaye de Reichenau (D, 1796), stage à la chancellerie épiscopale de Meersburg (1797-1798). Greffier du tribunal de district de Steckborn (1798). Premier secrétaire de la Chambre administrative du canton de Thurgovie (1800-1803). Membre des deux gouvernements cantonaux intérimaires (1799 et 1802), député en 1803, conseiller d'Etat en 1803-1804 (Intérieur), il dut se retirer parce qu'il était parent par alliance de Placidus Rogg. Juge à la cour d'appel puis au tribunal cantonal (1804-1835), juge d'instruction (1818-1835). Membre de la Constituante en 1814, du conseil administratif de l'Eglise catholique (1817-1831), du conseil de l'éducation (1831-1835). Souvent délégué à la Diète de 1809 à 1832.

Sources et bibliographie

  • Thurgauer Zeitung, 2.4.1835
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 24.2.1773 ✝︎ 31.3.1835