de fr it

Johann PeterMörikofer

7.1.1793 à Frauenfeld, 24.3.1857 à Frauenfeld, prot., de Frauenfeld. Fils de Johann Peter, sellier, et d'Anna Margaretha Vogler. Neveu de Johannes Morell. 1) 1819 Maria Magdalena Wüest, fille de Johann Jakob Wüest, 2) 1826 Barbara Dorothea Vogler, fille de Melchior, président de la cour d'appel. Beau-frère de Johann Georg Rauch. Etudes de droit à Berne, Lausanne et Tübingen. Avocat à Frauenfeld (dès 1817). Député au Grand Conseil thurgovien (1823-1830). Chancelier (1828-1835). Membre de la Constituante et de ses commissions (1830-1831), M. fut plutôt en faveur de la Restauration que de la Régénération. Deuxième délégué à la Diète fédérale (1832 et 1834, membre de la commission de révision en 1832). Partisan d'une vaste centralisation de la Confédération. Conseiller d'Etat (1835-1857, Police, assistance publique et militaire). Président de l'autorité militaire cantonale (1838-1845). Adversaire (discret) de Johann Konrad Kern et de la commission cantonale de justice. Auteur d'études d'histoire constitutionnelle (inédites).

Sources et bibliographie

  • Fonds, KBTG
  • Thurgauer Zeitung, 29.3.1857
  • A. Schoop, Johann Konrad Kern, 1, 1968
  • R. Soland, Joachim Leonz Eder und die Regeneration im Thurgau 1830-1831, 1980, 116-117
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ≈︎ 7.1.1793 ✝︎ 24.3.1857

Suggestion de citation

Salathé, André: "Mörikofer, Johann Peter", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 10.04.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005076/2008-04-10/, consulté le 21.10.2020.