de fr it

Johann KonradEgloff

Portrait du colonel fédéral. Photographie d'après une gravure de Gustav Vollenweider (Historisches Museum Thurgau, Frauenfeld).
Portrait du colonel fédéral. Photographie d'après une gravure de Gustav Vollenweider (Historisches Museum Thurgau, Frauenfeld).

31.8.1808 à Tägerwilen, 20.10.1886 à Tägerwilen, prot., de Tägerwilen. Fils de Johann Konrad, chirurgien. 1831 Elisabetha Vogel, fille de Johannes, pasteur. E. fut d'abord employé de commerce à Winterthour, puis agriculteur à Tägerwilen. Conseiller communal (exécutif), juge de paix du cercle de Tägerwilen (1831-1837), membre du tribunal de district de Gottlieben (1843-1849). Député au Grand Conseil thurgovien en 1838, membre du Conseil de guerre (1838-1847) et constituant en 1849. Conseiller d'Etat (1848-1858, Intérieur, Militaire), E. fut l'auteur de l'organisation militaire de 1852. Directeur de l'arrondissement postal de Zurich de 1858 à 1864, il redevint conseiller d'Etat thurgovien (Finances) à cette date. Son attitude très réservée face à la révision constitutionnelle de 1868 lui coûta son élection au gouvernement en 1869, la première par le peuple. En revanche, il fut élu par le Grand Conseil au tribunal cantonal (1869-1886). Colonel fédéral en 1841. Lors de la guerre du Sonderbund en 1847, E. commandait la première brigade (4e division) et il eut une influence décisive sur la victoire de l'armée fédérale près de Gisikon. E. commanda la 6e division lors de l'affaire de Neuchâtel (1856-1857), la 1re division pendant la guerre franco-allemande (1870-1871). Président de la Société suisse des officiers (1874-1875). E. s'impliqua fortement dans la construction des chemins de fer: il présida la société thurgovienne ad hoc en 1852 et fut membre du comité zurichois-thurgovien. Administrateur des Chemins de fer du Nord-Est et de la Banque hypothéquaire thurgovienne, membre du comité de la Société d'utilité publique de son canton (1846-1853) et président de la Société cantonale des carabiniers (1843-1847).

Sources et bibliographie

  • Fonds, StATG
  • Thurgauer Zeitung, 22.10.1886; 22.11.1947
  • Thurgauer Volksfreund, 27.8.1976
  • R. Gubler, Geschichte der 6. Division, 1991
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 31.8.1808 ✝︎ 20.10.1886

Suggestion de citation

Salathé, André: "Egloff, Johann Konrad", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.08.2004, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005085/2004-08-26/, consulté le 27.11.2020.