de fr it

Johann KonradHaffter

1.4.1837 à Weinfelden, 25.4.1914 à Frauenfeld, prot., de Weinfelden. Fils d'Elias (->). Frère d'Elias (->). 1870 Anna Magdalena Munz, sa cousine, fille de Hans Jacob, agriculteur, négociant en vins et en céréales. Etudes de droit à Zurich, Heidelberg et Paris, brevet thurgovien d'avocat (1859). Avocat à Weinfelden. H. fut également membre du conseil de ce district et greffier du tribunal de district (1862-1869), ainsi que président de la commune de Weinfelden (1867-1869). Député au Grand Conseil (1867-1869), il fut l'un des acteurs de la révision de la constitution thurgovienne, qu'il marqua de son sceau en tant que secrétaire de la Constituante et membre de sa commission de rédaction (1868). Conseiller d'Etat (1869-1893). Juge cantonal (1896-1905). Membre du conseil de l'Ecole polytechnique fédérale (1888-1907). Président de la Société thurgovienne d'utilité publique (1868-1871) et de la Société cantonale de chant (1861-1881), fondateur du chœur religieux de Frauenfeld. En combattant le projet du drapeau suisse tel que défini en 1889, en particulier la forme de la croix fédérale, H. s'exposa à la risée de tout le pays.

Sources et bibliographie

  • Fonds, KBTG
  • Thurgauer Zeitung, 27.4.1914
  • E. Hafter, Geschichte der Haffter von Weinfelden, 2e partie, 1989, 38-39
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF