de fr it

RudolfSchümperli

6.3.1907 à Frauenfeld, 11.3.1990 à Romanshorn, prot., de Schönholzerswilen. Fils de Julius, géomètre au cadastre, et de Johanna Elisabetha Vogler. 1933 Rosmarie Engeli, institutrice, fille de Paul, télégraphiste. Formation de maître secondaire à Zurich et Genève (1925-1929). Maître secondaire à Schönholzerswilen (1929-1931), puis à Romanshorn (1931-1954). S. fonda le mouvement suisse des gymnasiens avec Theo Pinkus en 1925. Il adhéra au parti socialiste et au VPOD en 1931. Cofondateur en 1935 de la Ligue Escher, association religieuse socialiste qu'il dirigea pendant de longues années. Conseiller communal (exécutif) de Romanshorn (1937-1953). Conseiller national (1943-1954), il fit une interpellation pour lever le voile sur le scandale fiscal impliquant Hans Löw en 1951. Conseiller d'Etat thurgovien (1954-1972, Travaux publics de 1954 à 1964, Santé et instruction publique de 1964 à 1972), S. mit sur pied le service des bâtiments, de l'aménagement du territoire et de la gestion de l'eau; il imposa en outre l'égalité salariale entre hommes et femmes dans l'enseignement (1966).

Sources et bibliographie

  • Schweizerische Bodensee-Zeitung, 16.-19.3.1990; 31.7.1991
  • Thurgauer Jahrbuch, 1991, 203
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.3.1907 ✝︎ 11.3.1990