de fr it

AlfredJost

17.12.1835 à Willisau, 4.4.1899 à Lucerne, cath., de Willisau Stadt et de Lucerne (1895). Fils d'Ignaz, greffier au tribunal, et de Maria Josepha Kronenberg. 1) Nanette Hecht, 2) Louise Stocker. Gymnase de Lucerne (1852-1855, sans diplôme), formation d'avocat, brevet d'avocat (1870). Greffier du tribunal de Willisau (1871-1877). Député libéral au Grand Conseil lucernois (1867-1880 et 1896-1899), conseiller d'Etat (Communes de 1880 à 1894, avoyer en 1888), député au Grand Conseil de ville de Lucerne (1895-1899), juge de district à Lucerne (1895-1899). En sa qualité de conseiller d'Etat, J. élabora la loi sur l'assistance publique (1891) et créa le pénitencier de Sedel près de Lucerne. D'humeur très conciliante, il défendit néanmoins avec habileté les idées libérales bien que minoritaire au gouvernement.

Sources et bibliographie

  • Luzerner Tagblatt, 5.4.1899
  • A. Käch, «Zofinger im Regierungsrat», in 150 Jahre Zofingia Luzern (1820-1970), 1970, 139-153
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 17.12.1835 ✝︎ 4.4.1899

Suggestion de citation

Bussmann, Roman: "Jost, Alfred", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 14.02.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005143/2008-02-14/, consulté le 16.01.2021.