de fr it

JakobSigrist

22.10.1869 à Inwil, 24.3.1935 à Lucerne, cath., d'Eschenbach (LU) et Lucerne. Fils de Josef, administrateur paroissial et député au Grand Conseil, et de Maria Anna Leu. Marie Lenzinger (->). Etudes de droit à Strasbourg, Berne, Munich, Fribourg et Heidelberg, doctorat. Avocat. Juge cantonal (1900-1904), préfet de Hochdorf (1904-1908), député conservateur au Grand Conseil lucernois (1906-1908), conseiller d'Etat (1908-1935, Justice, puis Instruction publique dès 1920), conseiller aux Etats (1920-1935, président 1931-1932) et membre de la commission fédérale des finances. A Lucerne, S. participa en 1911 à l'élaboration de la loi d'application du Code civil suisse, de la loi sur l'organisation judiciaire (1913), de la loi fiscale (1922) et de la loi sur l'instruction publique (1929). Président de la Société des étudiants suisses (1896-1897).

Sources et bibliographie

  • Dossiers des conseillers nationaux et aux Etats, StALU
  • Vaterland, 25.3.1935
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Trüeb, Markus: "Sigrist, Jakob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 19.08.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005189/2010-08-19/, consulté le 28.11.2021.