de fr it

BernhardMeyer

12.12.1810 à Sursee, 29.8.1874 à Piesting (Basse-Autriche), cath., de Sursee. Fils de Johann, orfèvre, et de Catharina Weber. 1836 Katharina Halm. Etudes de philosophie et de droit à Heidelberg, Berlin, Munich et Paris. Vice-chancelier cantonal à Lucerne (1836). Membre de la Constituante lucernoise (1831 et 1841), puis député au Grand Conseil et chancelier cantonal. Délégué à la Diète (1841-1847), envoyé diplomatique du Sonderbund à Turin (1846) et à Vienne (1847). En fuite après la défaite du Sonderbund (1847), M. collabora à Munich aux Historisch-politische Blätter für das katholische Deutschland (1848). On le retrouve à Vienne dans la fonction publique autrichienne (1851), comme conseiller ministériel (1853), puis chef de la chancellerie du délégué autrichien à la Diète germanique (1865-1868). Libéral dans les années 1830, puis conservateur modéré, M. s'opposa au rappel des jésuites. Figure influente du Sonderbund. Chevalier (1854).

Sources et bibliographie

  • Erlebnisse des Bernhard Ritter von Meyer […], 2 vol., 1875
  • R. Bussmann, Luzerner Grossratsbiographien, StALU
  • ADB, 21, 555-561
  • R. Roca, Bernhard Meyer und der liberale Katholizismus der Sonderbundszeit, 2002
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 12.12.1810 ✝︎ 29.8.1874