de fr it

Christoph vonAlbertini

12.2.1774 à La Punt-Chamues-ch, 23.12.1848 à Coire, prot., de La Punt-Chamues-ch. Fils de Peter, gouverneur général de la Valteline, et de Ursina Planta von Wildenberg. Elisabeth Gugelberg von Moos, de Maienfeld. Eduqué par des précepteurs, A. étudia le droit à Giessen et Marbourg. Membre du gouvernement intérimaire favorable à l'Autriche (1799). Premier-lieutenant dans la compagnie du comte Rudolf von Salis-Zizers (1800-1801). Il se fixa à Coire (1808), en acquit la bourgeoisie et en fut six fois bourgmestre entre 1818 et 1829. Membre du Petit Conseil (1808), délégué à la Diète (1813), député au Grand Conseil (1815-1830). Il fit partie en 1815 de la délégation grisonne au congrès de Vienne; chargée d'obtenir un dédommagement en faveur de l'Etat et des particuliers pour les pays sujets perdus en 1797 (Valteline) et de récupérer Chiavenna et Bormio, elle échoua dans sa mission, notamment en raison de divergences avec les négociateurs suisses. On lui reprocha, sans fondement, de s'être moins souciée des intérêts du pays que des fortunes privées confisquées en 1797. Cofondateur en 1808 de la caisse d'épargne pour les classes pauvres des Grisons (la Zinstragende Ersparniskasse), il s'intéressa à la construction de routes et au trafic de transit. Il s'engagea en outre dans l'exploitation de mines de fer dans la vallée de l'Albula. De tendance nettement conservatrice, il s'opposa néanmoins fermement au putsch réactionnaire de 1814.

Sources et bibliographie

  • Rapport de Christoph von Albertini sur le congrès de Vienne, StAGR
  • Erinnerungen an Christoph von Albertini, 1849
  • Metz, Graubünden, 1
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 12.2.1774 ✝︎ 23.12.1848