de fr it

Peter Anton deLatour

23.11.1778 à Cunter, 31.3.1864 à Breil/Brigels, cath., de Breil/Brigels. Fils de Kaspar Adalbert, colonel. Frère de Caspar Theodosius (->). Margaretha de Caprez. Gymnase à Disentis, études de droit à Ingolstadt. Propriétaire foncier à Breil/Brigels et politicien. Membre du Grand Conseil (1803-1850, président à plusieurs reprises), landamman de la Cadi (1806), sept fois président de la Ligue grise (1810-1836), quatre fois délégué à la Diète (1809-1827), administrateur du diocèse de Coire (1833), treize fois membre de la commission d'Etat (1817-1842), président du tribunal d'appel de la Ligue grise (1821). L., qu'on appelait "le vieux président" (Landrichter vegl), était un aristocrate partisan de l'ancienne République des III Ligues. L'un des meneurs de la réaction contre la République helvétique (1802), il fut également un adversaire influent du rattachement à la Confédération (1814-1815). Pionnier de la presse romanche (Il Grischun Romontsch dès le 1er mars 1836) et auteur dramatique romanche apprécié au XIXe s.

Sources et bibliographie

  • C. Decurtins, éd., Rätoromanische Chrestomathie, 1, 1888, 456-492; 13, 1912, 176-213
  • A. Collenberg, Die de Latour von Brigels in der Bündner Politik des 19. Jahrhunderts, 1982
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 23.11.1778 ✝︎ 31.3.1864