de fr it

Rudolf vonSalisSoglio

11.6.1747 à Coire, 31.3.1821 à Coire, prot., de Soglio (auj. comm. Bregaglia), Avers (1773) et Coire (1797). Fils de Johannes, landamman du val Bregaglia, et de Catharina Barbara née von S. Maria Magdalena von S.-Haldenstein, fille de Thomas. Au service de l'empereur dans les Pays-Bas autrichiens (1763-1770), landamman d'Avers (1773-1777), vicaire (juge) de la Valteline à Sondrio (1783-1785). Etabli à Coire, S. fut déporté en 1799 à Salins (Franche-Comté) en tant que partisan de l'Autriche. Bourgmestre de Coire (1804-1818, en exercice une année sur deux), membre du Grand Conseil grison, président de la Ligue de la Maison-Dieu, et à ce titre membre du Petit Conseil, en 1811 et 1813. Délégué à la Diète (1810). Cet aristocrate se prononça en faveur du putsch réactionnaire du 4 janvier 1814, alors qu'il était encore au Petit Conseil.

Sources et bibliographie

  • J. Robbi, Die Standespräsidenten und Vizepräsidenten des Kantons Graubünden, 1917, 91-93
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Simonett, Jürg: "Salis, Rudolf von (Soglio)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 06.01.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005277/2012-01-06/, consulté le 01.10.2020.