de fr it

Johann JosefDedual

Photographie vers 1900, parue dans Denkschrift Graubündner Kantonalbank, 1932, p. 52 (Photographie Rätisches Museum, Coire).
Photographie vers 1900, parue dans Denkschrift Graubündner Kantonalbank, 1932, p. 52 (Photographie Rätisches Museum, Coire).

9.12.1834 à Trimmis, 16.11.1911 à Coire, cath., de Parsonz (aujourd'hui commune de Surses). Fils de Jakob Peter, agriculteur, et de Maria Claudia Täscher, de Trimmis. 1862 Josephine Brückner, de Munich. Gymnase à Disentis et Einsiedeln, une année de théologie à Milan, études de droit à Munich (1858-1860). Enseignant à Fribourg, avocat à Coire dès 1863. Président du Grand Conseil de ville de Coire (1875). Député au Grand Conseil, représentant les cercles de Coire, de Belfort, de Rhäzüns, de l'Oberhalbstein (1864-1883, avec des interruptions) et à nouveau de Coire (1885-1893). Président du Corpus catholicum (1878). Préfet (1880). Conseiller d'Etat (1882-1883; président en 1883). Président du Grand Conseil de ville de Coire (1886). Membre de la commission d'Etat (1884, 1888, 1892), du conseil d'éducation (1884-1893). Juge d'instruction fédéral (1870-1890). Membre du conseil de la Banque cantonale des Grisons (dès 1877; président de 1907 à 1910). Membre dès 1854 de la Société des étudiants suisses (section d'Einsiedeln, cofondateur de la section de Milan en 1856), cofondateur et correspondant de sa revue Monat-Rosen, auteur de nombreux poèmes pour la jeunesse. Homme d'Etat fidèle à ses principes, mais tolérant, de forte tendance ultramontaine, D. fut l'un des chefs de l'opposition grisonne à la révision de la Constitution fédérale dans les années 1870. En raison de ses critiques contre l'ultrafédéralisme des démocrates-fédéralistes et de son appel à la fondation d'un parti conservateur catholique indépendant, il fut politiquement exclu, en 1892, avec Placidus Plattner, du cercle gravitant autour de Caspar Decurtins et Hermann Sprecher von Bernegg. Avec Plattner, il fit alors du Graubündner Allgemeiner Anzeiger, fondé en 1892, la plate-forme de ses idées politiques et une impitoyable feuille de combat contre Decurtins, jusqu'en 1898.

Sources et bibliographie

  • avec P. Plattner, Ein offenes Wort, 1892
  • AFam, StAGR
  • J. Dedual, Regierungsrat Johann Josef Dedual, 1912
  • Metz, Graubünden, 2
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 9.12.1834 ✝︎ 16.11.1911