de fr it

Rudolf AntonGanzoni

3.9.1865 à Trieste, 18.12.1938 à Coire, prot, de Celerina/Schlarigna. Fils d'Andrea, commerçant à Trieste. Gymnase à Trieste, études de droit à Zurich, Leipzig, Munich, Strasbourg et Paris, doctorat à Berne en 1890. Secrétaire du tribunal cantonal des Grisons, puis du Tribunal fédéral à Lausanne (1893-1896). G. entra en 1896 à l'étude de l'éminent avocat radical grison Felix Calonder, devenu plus tard conseiller fédéral. Président du cercle de Coire (1899-1903). Député radical au Grand Conseil grison (1901-1903), puis membre du Conseil d'Etat (1903-1911, Département de justice et police), que G. présida en 1905 et 1909. A nouveau avocat, il fut substitut du procureur général (1921-1929), puis président du tribunal cantonal (1930-1937). Auteur de nombreuses publications en histoire du droit.

Sources et bibliographie

  • Beiträge zur Kenntnis des bündnerischen Referendums, 1890
  • Annalas da la Societad Retorumantsch, 53, 1939, 1-23
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 3.9.1865 ✝︎ 18.12.1938

Suggestion de citation

Simonett, Jürg: "Ganzoni, Rudolf Anton", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.08.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005309/2005-08-11/, consulté le 25.11.2020.