de fr it

Theodor vonMohr

4.5.1794 à Susch, 1.6.1854 à Coire, prot., converti au catholicisme le 19.5.1854, bourgeois de Susch, puis de Coire (1836). Fils de Jakob Conradin, pasteur. 1) 1817 Anna Dulcinea L'Orsa, 2) 1828 Josephine Caroline Maximiliane von Buol, 3) 1835 Regina Constanzia Gugelberg von Moos. Gymnase et études de philosophie et de théologie (sans diplôme) à Berne. Inspiré par Pestalozzi, M. fonda à Susch une école privée pour garçons et une société de lecture. Député au Grand Conseil grison (1821-1822), vice-président de la Ligue de la Maison-Dieu (1823), délégué à la Diète fédérale (1827). Avocat à Coire dès 1824. Politicien conservateur (opposé à la Constitution fédérale de 1848), rédacteur du journal Churer Zeitung. Autodidacte, il fut un important pionnier de la recherche historique aux Grisons. Collectionneur et éditeur de sources historiques, notamment des deux premiers volumes du Codex diplomaticus (1848-1854) et, avec son fils Peter Conradin (->), de regestes et de matériel de chroniques.

Sources et bibliographie

  • Ch. Schmid, Theodor von Mohr und die bündnerische Geschichtsforschung in der 1. Hälfte des 19. Jahrhunderts, 1950
  • Bedeutende Bündner aus fünf Jahrhunderten, 1, 1970, 498-516
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 4.5.1794 ✝︎ 1.6.1854