de fr it

Klemens vonSaylern

23.1.1783 à Altstätten, 4.10.1859 à Wil (SG), cath., de Wil. Fils de Johann Nepomuk, bailli du prince-abbé de Saint-Gall au château de Blatten, et d'Anna Carolina Funkern von Funk, de Feldkirch. 1811 Maria von Brandenstein. Etudes de droit à Innsbruck et Vienne. Fonctionnaire en Bavière et en Autriche. Premier juge d'instruction du canton de Saint-Gall (1811-1824), S. dirigea l'enquête contre les insurgés mêlés aux troubles constitutionnels de 1814. Il fut conseiller d'Etat (1824-1831) et participa, comme membre de la commission de justice et police, à la révision du Code pénal et à l'unification du Code civil. Juriste éminent, il présida le tribunal cantonal et la chambre d'accusation (1831-1855). Il refusa une réélection au Conseil d'Etat en 1833. Président du conseil administratif catholique (1833-1835), S. poursuivit une politique libérale.

Sources et bibliographie

  • W. Hug, «St. Gallische Regierungsräte aus Wil», in Wilermappe, 1936
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 23.1.1783 ✝︎ 4.10.1859

Suggestion de citation

Kaiser, Markus: "Saylern, Klemens von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 21.02.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005363/2011-02-21/, consulté le 19.09.2020.