de fr it

CasparSteinlin

9.9.1740 à Saint-Gall, 28.10.1814 à Saint-Gall, prot., de Saint-Gall. Fils de Bartholome, tisserand et courtier (Feilträger), et d'Anna Maria Züblin. 1) 1770 Anna Magdalena Stäheli, fille d'Heinrich, fabricant de boucles de ceintures et vice-bourgmestre, 2) 1797 Anna Katharina Tobler, fille de Michael, tanneur et membre du Conseil. Malgré ses origines modestes, S., qui fut d'abord blanchisseur de fil, devint fabricant de mousseline. Prévôt de corporation (1783), bourgmestre de Saint-Gall (1794-1798), puis président de la municipalité (1798-1803) et syndic (1803-1814). Commissaire du gouvernement cantonal (membre du gouvernement provisoire) en 1803, député au Grand Conseil (1803-1814), député à la Diète. Sans jamais avoir pris explicitement parti pour ou contre le nouveau régime, S. apporta une contribution décisive à la construction du nouveau canton et à la transformation de Saint-Gall, ancienne ville-Etat, en chef-lieu cantonal.

Sources et bibliographie

  • G.C. Scherer, Leichenpredigt bey der Beerdigung des […] Caspar Steinli, 1814 (KBSG)
  • U.W. Steinlin, Die Vorfahren der Familie Steinlin von St. Gallen, 4 vol., 2008
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Mayer, Marcel: "Steinlin, Caspar", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 14.02.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005430/2012-02-14/, consulté le 20.06.2021.