de fr it

Ludwig ArnoldZollikofer

4.1.1839 à Saint-Gall, 7.7.1923 à Saint-Gall, prot., de Saint-Gall. Fils de Johann Caspar Ferdinand, relieur, et de Judith Wettach. 1) 1866 Maria Salome Elise Scheitlin, fille d'Anton, teinturier et aubergiste, 2) 1876 Karoline Dürler, fille de Christian, sellier. Ecole forestière de l'EPF de Zurich. Adjoint à l'office des forêts de la bourgeoisie de Saint-Gall (1858-1873). Député radical au Grand Conseil saint-gallois (1870-1891). Conseiller d'Etat (1873-1906, Travaux publics), Z. promut la correction du Rhin et participa à l'élaboration des lois cantonales sur les forêts (1877) et sur les routes (1889). Il réalisa d'importantes constructions, notamment l'agrandissement du pénitencier de Saint-Jacques et l'édification de l'asile d'aliénés de Wil (SG). Membre du synode protestant (1882-1914, président en 1885, 1887, 1894 et 1907-1909). Colonel (1878), divisionnaire (1885), il commanda la brigade d'infanterie 14 (1878-1882) et la division 5 (1885-1888).

Sources et bibliographie

  • Die Landammänner des Kantons St. Gallen, 1, 1971, 41-42
  • E. Wetter, E. von Orelli, Wer ist wer im Militär?, 1986, 191
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 4.1.1839 ✝︎ 7.7.1923

Suggestion de citation

Krauer, Rezia: "Zollikofer, Ludwig Arnold", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.02.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005433/2014-02-24/, consulté le 25.11.2020.