de fr it

AlfredKessler

8.12.1885 à Wädenswil, 13.3.1951 à Saint-Gall, prot., de Lustdorf (auj. comm. Thundorf). Fils de Heinrich, manœuvre, et de Barbara Frei. 1) 1911 Marie Lisette Michel, 2) 1915 Juliane Schraner. Ecole primaire pendant quatre ans seulement, puis apprentissage de menuisier. K. travailla comme menuisier, aide-soignant dans un asile psychiatrique et paysan, activités qu'il dut interrompre pour raison de santé. Aubergiste (dès 1919), employé de l'office des poursuites (1924-1942), conseiller communal (exécutif) socialiste à Uzwil (1921-1942), député au Grand Conseil saint-gallois (1924-1942, président 1932-1933). Conseiller d'Etat (1942-1951), il dirigea le Département de la police (1942-1950), puis celui des travaux publics (1950-1951). D'origine très modeste, K. fut considéré comme un représentant pugnace du mouvement ouvrier, moins enclin cependant au dogmatisme qu'à la solution de problèmes concrets.

Sources et bibliographie

  • Volksstimme, 14 et 17.3.1951
  • «Die Landammänner des Kantons St. Gallen, 2. Teil: 1891-1972», in NblSG, 113, 1973, 40-41
Liens
Notices d'autorité
GND
En bref
Dates biographiques ∗︎ 8.12.1885 ✝︎ 13.3.1951