de fr it

Josef FidelWieland

6.7.1797 à Säckingen, 22.2.1852 à Aarau, cath., de Rheinfelden. Fils de Josef Fidel, secrétaire du gouvernement de l'Autriche antérieure et administrateur des biens de l'abbaye de femmes de Säckingen, et de Maria Theresia Dietz. 1827 Rosa Runi. Lycée de Constance, études de médecine à Fribourg-en-Brisgau, doctorat. Condamné à la prison et placé sous surveillance judiciaire pour son appartenance à une société d'étudiants, W. s'installa après cet épisode à Rheinfelden (1821). Il obtint le brevet de médecin argovien et ouvrit un cabinet à Rheinfelden. Juge au tribunal de district de Rheinfelden (1830-1835, vice-président dès 1832), député au Grand Conseil argovien (1833-1852), conseiller d'Etat (1835-1852, landamman en 1836, 1843, 1846 et 1850). Délégué argovien à la Diète. Partisan du joséphisme, W. fit partie de l'aile radicale dans les conflits concernant la révision de la Constitution et la position de l'Eglise. Il apporta une contribution essentielle à la législation scolaire et sanitaire.

Sources et bibliographie

  • BLAG, 874
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF