de fr it

Johann BaptistRechsteiner

30.1.1810 à Appenzell, 10.12.1896 à Appenzell, cath., d'Appenzell (rhode de Gonten). Fils de Johann Jakob, sautier cantonal, et d'Anna Maria Zürcher. 1855 Isabella Zähringer, fille de Hermann, médecin. Gymnase catholique à Saint-Gall (1824-1826), apprenti dans une maison d'exportation à Saint-Gall (1826-1830). Premier lieutenant de la 2e compagnie de l'élite et instructeur des milices appenzelloises (1831-1832). R. servit dans un régiment suisse à Naples de 1832 à 1853, y remplaça le quartier-maître, le grand juge, le capitaine d'habillement et devint capitaine en 1841. De retour dans les Rhodes-Intérieures, il fut intendant de l'arsenal (1855-1857), vice-landamman et juge d'instruction (1857-1859), enfin landamman (1859-1877). Libéral, R. fut avec Johann Baptist Emil Rusch l'artisan de la Constitution cantonale de 1872. Au gouvernement, il développa le réseau routier et réussit en 1858 à introduire l'école obligatoire. Cofondateur en 1870 de l'école réale privée et de l'hôpital du chef-lieu. Membre de la Société suisse d'utilité publique (1870).

Sources et bibliographie

  • E. Fischer-Rechsteiner, R. Steuble, éd., «Einige kurze Notizen aus meinem Leben», in Appenzellische Geschichtsblätter, N.S., 4-7, 1975-1978 (autobiogr.)
  • AWG, 254-255
  • C. Sutter, «Die Standeskommission des Kantons Appenzell Innerrhoden», in IGfr., 31, 1988, 37
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 30.1.1810 ✝︎ 10.12.1896