de fr it

Guillaume deKalbermatten

15.11.1793 à Asten (Limbourg hollandais), 25.12.1875 à Rome, cath., de Viège. Fils de Josef Alois (->). Frère de Théodose (->). Cadet au service d'Espagne (régiment de Courten) en 1804, sous-lieutenant en 1807; lieutenant (1809) et capitaine (1812) du corps des carabiniers de Castille. Versé en 1814 au 4e régiment suisse en Espagne, K. resta au service de France jusqu'en 1830. Pendant la guerre civile de 1840, il empêcha le partage du Valais en deux demi-cantons. Commandant de la ville de Sion en 1840. Cofondateur en 1842 de la Gazette du Simplon à Saint-Maurice, de tendance conservatrice. Commandant de la Vieille Suisse et des troupes gouvernementales qui battirent en 1844 la Jeune Suisse au pont du Trient. Conseiller d'Etat (1845-1847). Commandant des troupes valaisannes lors de la guerre du Sonderbund (1847). Général de brigade au service du pape Pie IX (1848-1870), membre du Conseil de guerre de l'armée pontificale (1870).

Sources et bibliographie

  • P. de Rivaz, «Silhouettes de généraux valaisans. 2. Le général Guillaume de Kalbermatten», in Ann. val., 1931/1935, 253-257
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 15.11.1793 ✝︎ 25.12.1875