de fr it

MichelDufour

1767 ou 1768 à Vionnaz, 6.12.1843 à Monthey, cath., de Vionnaz. Fils de Barthélemy, propriétaire, métral et curial, et de Marie Raboud. 1787 Marie-Marguerite Du Fay, fille de Pierre-Louis, châtelain et banneret général de Monthey; D. entre ainsi dans un clan fort influent à Monthey. Beau-frère de Gaspard-Etienne Delasoie et de Isaac de Rivaz, cousin de Charles Emmanuel de Rivaz. Etudes de droit à Chambéry, notaire et avocat. La révolution bas-valaisanne de 1790 marque le début de son engagement politique. Major de la bannière de Monthey (1792-1798). Membre du Comité provisoire du Bas-Valais (1798); juge au tribunal cantonal et inspecteur des milices de la partie française du Valais (1798-1802). Député à la Diète valaisanne dont il est le secrétaire français (1802-1806); grand châtelain du dizain de Monthey et juge au tribunal suprême valaisan (1805-1806); conseiller d'Etat de 1806 à 1809. Sous-préfet de Saint-Maurice (1811-1813). En 1814 et 1815, il est membre de diverses assemblées constituantes et de délégations qui se rendent à Zurich auprès des ministres alliés et de la Diète fédérale. Favorable au rattachement du Valais à la Suisse, il s'oppose avec vigueur à la volonté hégémoniste du Haut-Valais. Délégué à la Diète fédérale (1815-1817), il est l'un des signataires de l'acte d'union du Valais à la Confédération. Grand juge (président) du tribunal suprême et député à la Diète valaisanne, dont il est le secrétaire français (1815-1817). Conseiller d'Etat, membre de droit de la Diète (1817-1839), vice-grand bailli (1821-1825, 1831-1835, 1837-1839), grand bailli (1829-1831, 1835-1837). Il fut l'un des champions de l'émancipation politique du Bas-Valais. A la Restauration, il devint le premier chef, fort modéré, des libéraux valaisans.

Sources et bibliographie

  • P.-A. Putallaz, «La carrière publique de Michel Dufour (1768-1843) jusqu'en 1810», in Ann. val., 1994, 3-160 (1re partie)
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 1767/1768 ✝︎ 6.12.1843