de fr it

Antoine-MarieAugustini

4.8.1743 à Macugnaga (val d'Anzasca, I), 18.6.1823 à Loèche-la-Ville, cath. Fils d'Augustin-Christophorus, commerçant, et de Catharina Kämpfen. Genoveva Willa, fille de Xaver, ancien gouverneur de Monthey. A. quitte jeune son village walser, fréquente le collège des jésuites de Brigue, part en 1762 pour le service étranger en France (régiment de Courten) et en Espagne (régiment Ehrler). Avocat-notaire à Brigue dès 1781. Major d'Ardon, Chamoson et Saint-Pierre-de-Clages (1781), gouverneur de Monthey (1785-1787) et député du dizain de Loèche (1787). Convoitant la charge de capitaine du dizain de Brigue (1793), A. n'hésite pas à acheter des voix. La colère populaire l'amène à s'enfuir. Dès 1798 il est membre du Directoire exécutif provisoire du Valais et à la tête de l'Assemblée électorale. Il négocie à Berne l'admission du Valais dans l'Helvétique (1798). Il préside la Chambre administrative du Valais (1801). Elu au Sénat, dont il est secrétaire puis président, il manque de peu l'accession au Directoire helvétique. Membre de la Consulta (1802), il obtient le retrait des troupes françaises du Valais. Il participe à Berne aux discussions qui aboutissent à la proclamation de la République du Valais (1802). Il accède en 1802 à la charge suprême de grand bailli et tente en vain de faire modifier la constitution pour obtenir le baillivat à vie. Déclaré inéligible, il se retire en automne 1807. Conseiller général et juge à la cour de justice du département français du Simplon (1810-1813). Député de Loèche à la Diète valaisanne (1817), il occupe à nouveau en 1821 le poste de grand bailli. Délégué à la Diète fédérale (1819-1820). Créé baron par Charles-Félix roi de Sardaigne (1822). A. meurt dans l'exercice de ses fonctions. Il est l'un des rédacteurs des codes pénal et civil valaisans. Ami déclaré de la France et admirateur inconditionnel de Napoléon. Habité par la passion du pouvoir, il est jugé de manière négative par ses contemporains, décrit comme un homme dépourvu de principes.

Sources et bibliographie

  • P. Willisch, «Anton de Augustini (1743-1823)», in BWG, 24, 1992, 5-124
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 4.8.1743 ✝︎ 18.6.1823