de fr it

Joseph-HyacintheBarman

24.11.1800 à Saillon, 5.3.1885 à Saint-Maurice, cath., de Saint-Maurice. Fils de Joseph-Antoine, notaire, juge à la cour suprême, et de Marie-Angélique Cheseaux. Frère de Louis (->) et Maurice (->). Célestine de Quartéry. Collège des jésuites à Brigue; docteur en droit de Turin. Avocat et notaire à Saint-Maurice. Député à la Diète cantonale (1831-1839, 1847-1848) et à la Diète fédérale (1837-1841). Président de l'Assemblée constituante valaisanne en 1839. Président du premier Grand Conseil élu à la proportionnelle en 1840-1841. Libéral, condamné à l'exil après le combat du Trient en 1844. A Paris dès 1845. Chargé d'affaires auprès de la République française en 1848. Ministre plénipotentiaire, B. se heurta à Johann Konrad Kern lors de l'affaire de Neuchâtel en 1856; le Conseil fédéral le rappela en 1857 et le remplaça par Kern. Colonel fédéral en 1852. Officier de la Légion d'honneur en 1860. B. rentra définitivement en Valais à la veille du siège de Paris en 1870.

Sources et bibliographie

  • A.-G. Berthod, «Joseph-Hyacinthe Barman, le premier diplomate valaisan au service de la Confédération suisse, 1848-1857», in Ann. val., 1965, 283-306
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 24.11.1800 ✝︎ 5.3.1885