de fr it

KarlLocher

7.3.1878 à Oberegg, 22.4.1951 à Appenzell, cath., d'Oberegg. Fils de Johann Christoph, propriétaire de la brasserie Locher à Appenzell dès 1886, et de Karoline Bischof, de Rorschacherberg. Emilia Streule, fille de Johann Baptist Streule. Apprentissage chez son père à Oberegg, école de brasserie de Munich (maîtrise). Après des stages dans diverses entreprises suisses et du sud de l'Allemagne, L. reprit la brasserie paternelle à Appenzell en 1899 et la développa. Il produisit, entre autres, de l'électricité à l'aide d'une machine à vapeur couplée à un générateur; ce fut la première usine électrique des Rhodes-Intérieures (1903). De tendance radicale, il fut juge de district (1903-1905), juge cantonal (1905-1914), député au Grand Conseil et membre de l'exécutif communal d'Appenzell (1915-1920). Conseiller d'Etat des Rhodes-Intérieures (Affaires militaires de 1920 à 1926, Finances de 1926 à 1939). Membre du conseil de la banque cantonale et de la commission scolaire cantonale. On s'accordait à lui reconnaître une grande conscience du devoir, ainsi que le sens de la responsabilité sociale.

Sources et bibliographie

  • AJb, 79, 1952, 62-64
  • H. Bischofberger, Ewig Locher Bier ..., 1986, 28-30, 37-40, 42, 47-49
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 7.3.1878 ✝︎ 22.4.1951

Suggestion de citation

Hermann Bischofberger: "Locher, Karl", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 27.04.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005588/2021-04-27/, consulté le 26.09.2022.