de fr it

AlbertBroger

3.12.1897 à Appenzell, 6.10.1978 à Appenzell, catholique, d'Appenzell. Fils de Johann Baptist (->). Célibataire. B. fut collégien à Appenzell et à Stans, étudia la médecine vétérinaire à Lausanne et Berne, reçut son doctorat en 1926 et ouvrit la même année un cabinet à Appenzell. Conseiller des Rhodes-Intérieures (1926), vice-président de la commune d'Appenzell (1932-1934), membre du conseil ecclésiastique (1931-1964) et marguillier (1952-1966). Au gouvernement cantonal (1934-1964, landamman 1947-1964), il fut responsable de la Police puis de l'Instruction publique (1946-1964); il promulgua la première loi scolaire des Rhodes-Intérieures en 1954 et créa en 1957 l'école professionnelle supérieure d'agriculture. Conseiller national (1935-1964), président du parti conservateur catholique des Rhodes-Intérieures (1947-1964). Vétérinaire cantonal, B. combattit avec succès la maladie de Bang et la tuberculose bovine. Il soutint activement l'Innerrhoder Geschichtsfreund (1953), de même que l'élaboration d'une histoire d'Appenzell (Appenzeller Geschichte, 1964). Il légua sa fortune à une fondation pour la formation des jeunes.

Sources et bibliographie

  • H. Grosser, «Landammann und Nationalrat Dr. Albert Broger», in AJb, 106, 1979, 95-98
  • R. Steuble, «Innerrhoder Tageschronik», in IGfr., 23, 1979, 111
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Hermann Bischofberger: "Broger, Albert", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.08.2004, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005597/2004-08-26/, consulté le 24.06.2024.