de fr it

Johann GottliebWyss

30.7.1787 à Berne, 6.1.1857 à Berne, prot., de Berne. Fils de Johann David (->) et de Maria Catharina Müller. Frère de Johann Rudolf (->) et de Johann Emanuel (->). Sophia Studer, fille de Rudolf Daniel, boucher. Avocat. Bourgeois de Berne, non patricien, W. fit partie de l'opposition libérale de la ville contre le patriciat (dès 1815). Membre du comité de rédaction de la Constituante (1831), il boycotta les séances d'avril 1831, tout comme Karl Koch et Franz Samuel Hahn, car leur tendance avait souvent été mise en minorité. Il représenta ensuite le Juste-Milieu et fut associé à son organe, la Berner Zeitung. Membre du Conseil de ville de Berne (législatif, 1831), conseiller d'Etat et député au Grand Conseil pour le cercle électoral de l'Obersimmental (1831-1837), puis député au Grand Conseil pour celui de Berne-Ville (dès 1845). Membre de la Constituante (1846).

Sources et bibliographie

  • E. Gruner, Das bernische Patriziat und die Regeneration, 1943
  • Junker, Berne, 2
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 30.7.1787 ✝︎ 6.1.1857