de fr it

Bernhard RudolfFetscherin

2.1.1796 à Berne, 6.2.1855 à Berne, prot., de Berne. Fils de Daniel Samuel, poêlier, huissier du Conseil. 1824 Sophie Adriana König. Ecole de la ville, académie et études de théologie (1813-1816) à Berne. Fondateur d'une société d'étudiants. Rappelé à l'ordre pour ses idées libérales, F. poursuivit ses études à Tübingen et à Göttingen, puis revint à Berne en 1820. De 1822 à 1833, il dirigea l'orphelinat. Député au Grand Conseil et conseiller d'Etat (1833-1845), il prit part à la réorganisation de l'instruction publique et des cultes. Renversé en même temps que Charles Neuhaus en 1846, il siégea ensuite à la Constituante, puis se retira de la vie publique. Franc-maçon, philhellène, membre dès 1829 de la Société helvétique qu'il présida en 1843. Cofondateur de la Société générale suisse d'histoire, fondateur (1846) et premier président (1847-1855) de la Société d'histoire du canton de Berne .

Sources et bibliographie

  • L. Lauterburg, «Bernhard Rudolf Fetscherin», in AHVB, 3, 1856, 6-42
  • Sammlung bernischer Biographien, 2, 1896, 585-592
  • J. Gotthelf, Kleinere Erzählungen, 1977
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 2.1.1796 ✝︎ 6.2.1855