de fr it

AlphonseBandelier

9.2.1800 à Sornetan, 20.6.1860 à Berne, prot., de Sornetan. Fils de Simon, maire de Sornetan, puis directeur des postes à Sonceboz, et de Marianne Juillerat. Frère d'Adolphe-Eugène (->). 1842 Cécile Morel, fille de Charles-Ferdinand Morel. Consacré en 1821, suffragant à Corgémont (1821), pasteur à Gênes (1824), diacre du Jura (1832), pasteur à Saint-Imier (1834) et à Corgémont (1848-1852). Commissaire des écoles du Bas-Erguël (1832), puis des écoles jurassiennes (1838). Député à la Constituante en 1846, conseiller d'Etat bernois, B. dirigea l'Instruction publique dans le gouvernement conservateur (1853-1854). Conseiller communal (exécutif) de Berne dès 1854.

Sources et bibliographie

  • E. Freudiger, «Une vie bien remplie », in Revue jurassienne, 1950, 96-104
  • Ch. Simon, «Les tribulations du pasteur Bandelier à Saint-Imier et pendant le Sonderbund», in Actes SJE, 1967, 197-232
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 9.2.1800 ✝︎ 20.6.1860

Suggestion de citation

Gobat, Jean-Philippe: "Bandelier, Alphonse", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.02.2002. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005658/2002-02-26/, consulté le 27.10.2020.