de fr it

Johann JakobHartmann

26.12.1818 à Cerlier, 10.10.1897 à Cerlier, prot., de Cerlier. Fils de Johann Jakob, forgeron, et de Susanna Katharina Kissling. Susanna Ebersold, fille de Friedrich, médecin, d'Unterseen. Notaire de profession, H. fonda avec Friedrich Emmanuel Witz l'industrie horlogère locale. Il participa à l'expédition des Corps francs. Préfet de Cerlier (dès 1858), secrétaire de préfecture et receveur de district à Bienne (dès 1878). Député radical au Grand Conseil bernois (1862-1878, avec des interruptions). Conseiller d'Etat (1864-1878, Direction des communes et de l'assistance publique, puis des chemins de fer), il joua un rôle important dans la crise de 1877-1878, qui vit le gouvernement se retirer en bloc, après avoir été désavoué par le peuple à propos d'un crédit qu'il avait accordé à la compagnie du chemin de fer Berne-Lucerne. Les radicaux subirent alors une défaite électorale cuisante et la carrière politique de H. fut abruptement interrompue.

Sources et bibliographie

  • Junker, Bern, 2, 359-361
  • 100 Jahre Spar- und Leihkasse Erlach 1883-1983, 1983, 29-31
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 26.12.1818 ✝︎ 10.10.1897

Suggestion de citation

Stettler, Peter: "Hartmann, Johann Jakob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 28.11.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005661/2007-11-28/, consulté le 27.10.2020.