de fr it

HugoDürrenmatt

24.6.1876 à Thoune, 5.4.1957 à Berne, prot., de Guggisberg. Fils d'Ulrich (->). Maria Kohler. Ecoles à Herzogenbuchsee, gymnase libre de Berne, études de droit à Lausanne, Munich, Berne et Paris, doctorat et brevet bernois d'avocat en 1898. Cabinet d'avocat à Herzogenbuchsee (1901-1920). Rédacteur à la Berner Volkszeitung dès 1908. Député au Grand Conseil bernois (1908-1920, groupe des conservateurs-démocrates, après la fusion membre du PAB). Président de la commission cantonale de recours en matière fiscale (1920-1927). Conseiller d'Etat (1927-1946, Assistance et cultes, Justice en 1934, Finances en 1945). Attaché à une vision du monde conservatrice et chrétienne, D. s'opposait au radicalisme, mais n'eut pas, comme son père, une nature de combattant. Son action politique fut guidée par la pensée d'une justice accessible à tous. Il soutint la proportionnelle au Conseil national, l'adhésion à la Société des Nations et le suffrage féminin. Avec la loi sur les cultes de 1945, il effaça les dernières traces du Kulturkampf et posa les fondations de la paix confessionnelle dans le canton de Berne.

Sources et bibliographie

  • Hugo Dürrenmatt, Dr.iur., Regierungsrat (1876-1957), s.d.
  • Berner Tagblatt, 6.4.1957
  • Der Bund, 7.4.1957
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 24.6.1876 ✝︎ 5.4.1957