de fr it

HansStähli

31.3.1889 à Schwanden (comm. Schüpfen), 3.9.1963 à Frutigen, prot., de Schüpfen. Fils de Gottfried, agriculteur. Irma Johanna Mundinger. Ecole d'agriculture de Cernier, études à l'EPF de Zurich (1909-1911), diplôme d'ingénieur agronome. Collaborateur du Secrétariat des paysans suisses, S. enseigna à la nouvelle école d'agriculture de Schwand-Münsingen (1913) et travailla à l'administration fédérale de l'économie de guerre (1915-1918). Secrétaire et membre du comité directeur du PAB bernois (1918), rédacteur du Schweizer Bauer (dès 1919) et de la Neue Berner Zeitung (1921-1931). Conseiller national (1919-1955, président en 1939-1940) et chef du groupe parlementaire du PAB (1930-1939). Conseiller d'Etat bernois (1931-1949, Forêt et agriculture, Affaires militaires dès 1945). Membre du comité directeur de l'Union suisse des paysans. S. œuvra pour le désendettement agricole, l'extension des cultures et la création d'une caisse de secours paysanne, d'une école pour les paysans de montagne et d'une deuxième sucrerie en Suisse. Ami de Rudolf Minger, S. eut, dès le début, une conception du PAB qui ne se limitait pas à celle d'un parti exclusivement paysan.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 232
  • B. Junker, Die Bauern auf dem Wege zur Politik, 1968, 92-93
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 31.3.1889 ✝︎ 3.9.1963

Suggestion de citation

Zürcher, Christoph: "Stähli, Hans", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 27.02.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005675/2012-02-27/, consulté le 25.01.2022.