de fr it

Plazid MartinWyss

18.11.1807 à Einsiedeln, 25.8.1874 à Einsiedeln, cath., d'Einsiedeln. Fils de Josef Plazid, cirier, et de M.A. Catharina Eberlé. 1843 Helena Fuchs. Séjour linguistique dans une école à Neuchâtel et formation courte à l'école industrielle de Zurich. Dès 1830, W. exploita un commerce de cierges à Einsiedeln, auquel s'ajouta dans les années 1840 une quincaillerie; il dirigea aussi un certain temps la filature Heinrich Wyss an der Alp. En 1865, il participa à la fondation de l'entreprise Wyss, Eberle & Cie, imprimerie et fabrique d'objets de dévotion. Membre du Conseil du district d'Einsiedeln (1842-1846 et 1847-1852), trésorier du district après la dissolution du Sonderbund en 1847 et préfet en 1849. Député au Grand Conseil schwytzois (1848-1872), conseiller d'Etat (Finances, 1852-1872), W. introduisit la comptabilité moderne. Quoiqu'il fût radical modéré, les conservateurs, majoritaires dans le canton, l'empêchèrent d'accéder à la charge de landamman.

Sources et bibliographie

  • Einsiedler Anzeiger, 29.8.1874
  • Der Stand Schwyz im hundertjährigen Bundesstaat 1848-1948, 1948, 76, 95
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF