de fr it

HeinrichWyss

12.9.1853 à Einsiedeln, 3.4.1910 à Einsiedeln, cath., d'Einsiedeln. Fils d'Adelrich, ouvrier dans une fabrique de bougies, et d'Elisabeth Gyr. Neveu de Plazid Martin (->). 1875 Marie Eberle, fille d'Ambros Eberle. Après l'école cantonale de Saint-Gall, W. dirigea avec succès un magasin de bougies et l'imprimerie Wyss, Eberle & Cie à Einsiedeln. Juge de district (1882), député au Grand Conseil schwytzois (1887-1910) et président du district (1896). Conseiller d'Etat radical (1898-1908, Affaires militaires, landamman en 1904-1906), W. démissionna à la suite d'une attaque de la presse. Largement reconnu pour ses qualités de militaire, il commanda le bataillon 72 (1881-1889), la brigade 9 (1902-1904), puis, comme colonel-divisionnaire, la division 6.

Sources et bibliographie

  • Der Stand Schwyz im hundertjährigen Bundesstaat 1848-1948, 1948, 83, 96, 107
  • K. Kälin, Schauplatz katholischer Frömmigkeit, 2005, 96-98
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF