de fr it

Franz JosephAndermatt

28.10.1771 à Baar, 16.5.1829 à Baar, cath., de Baar et Lucerne. Fils de Franz Joseph (->). Frère de Karl Anton (->). Maria Elisabeth Bossard, de Baar, fille de Josef Maria, capitaine et facteur d'orgues. Ecole allemande et latine à Baar. A. parlait plusieurs langues. Il fut meunier, agriculteur et avocat. Capitaine au service du Piémont jusqu'en 1797. Délégué du canton de Zoug en 1798, il siégea au conseil de guerre à Berne et à la commission constitutionnelle cantonale, fut membre de plusieurs assemblées sous l'Helvétique et de commissions constitutionnelles nationale et cantonale en 1802. Juge au tribunal cantonal de 1799 à 1802. Membre de la commission d'Etat de Zoug en 1803, du Conseil cantonal de 1803 à 1808 et de 1816 à 1829 (landamman en 1816-1818, 1820-1822, 1824-1826 et 1828-1829), de la commission constitutionnelle en 1814, du Landrat de 1814 à 1816. Délégué à la Diète de 1803 à 1811 et de 1818 à 1829. Président de la commune de Baar en 1799, 1803-1808 et 1816-1829. Lieutenant-colonel zougois en 1809, capitaine du pays de 1823 à 1829. D'abord opposé à la République helvétique, il s'y rallia; avec Georg Joseph Sidler, il domina la politique cantonale sous la Restauration.

Sources et bibliographie

  • R. Morosoli, Zweierlei Erbe, 1991
  • R. Morosoli, «Franz Joseph Andermatt (1771-1829)», in Der Kanton Zug zwischen 1798 und 1850, vol. 1, 1998, 50-59
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 28.10.1771 ✝︎ 16.5.1829