de fr it

Franz XaverKeiser

2.1.1780 à Zoug, 21.3.1855 à Zoug, cath., de Zoug. Fils de Johann Franz, horloger, et de Josefa Schell. 1) Katharina Suter, fille de Johann Kaspar, commerçant, 2) Katharina Helena Müller, fille de Martin Anton, horloger, apothicaire, épicier et conseiller. Brève scolarité, apprentissage d'horloger, séjour à Augsbourg. Horloger et épicier à Zoug. Trésorier de la ville de Zoug (1811-1815), président de la ville (1840-1842), membre du Landrat (1814-1820) et du Conseil cantonal zougois (exécutif, 1820-1847). Ultraconservateur, K. fut élu landamman (1834-1836, puis à nouveau de 1838 à 1840 et de 1842 à 1844), consolidant de la sorte le pouvoir des conservateurs dans le canton de Zoug. Délégué à la Diète (1836-1838), vice-amman et membre de la commission gouvernementale extraordinaire (1846-1847). Lors du Sonderbund, il fut impliqué dans le procès pour haute trahison comme membre du Conseil de guerre. K. fut l'un des principaux politiciens zougois du Sonderbund, représentant de l'ancienne génération. D'extraction modeste, il dut son ascension sociale à son second beau-père.

Sources et bibliographie

  • Ch. Raschle, Landammann Franz Joseph Hegglin (1810-1861) und die Politik des Kantons Zug in den Jahren 1831 bis 1847, 1981
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 2.1.1780 ✝︎ 21.3.1855