de fr it

Karl FranzZürcher

11.10.1816 à Menzingen, 3.4.1901 à Zoug, cath., de Menzingen. Fils de Leonz, boucher et aubergiste, et d'Elisabeth Hegglin. Frère de Franz Xaver (->) et Johann Melchior (->), cousin de Franz Joseph Hegglin. Verena Meienberg, fille de Damian, agriculteur. Ecole latine de Menzingen, gymnase à Zoug (1832-1834), apprentissage de commissionnaire en soie à Stäfa (1834). Commissionnaire en soie pour des entreprises zurichoises à Menzingen (1835-1893) et à Zoug (dès 1852). Instituteur à Menzingen (1837-1844). Membre du Landrat (1840-1846), puis du Grand Conseil zougois (1846-1847, 1858-1861, 1862-1863 et 1864-1869). Juge cantonal (1848-1852). Conseiller d'Etat radical modéré (1858-1869). Fer de lance des radicaux, notamment comme membre (dès 1853) et président de la Société du mercredi, cofondateur de l'Association radicale du canton de Zoug (1870) et rédacteur du journal du parti (1871-1872). Administrateur (1870-1887) et membre de la direction (1889-1899) de la Caisse d'épargne de Zoug. Z. encouragea le développement du tissage de la soie à domicile dans les montagnes zougoises et en Suisse centrale.

Sources et bibliographie

  • Zuger Volksblatt, 6.4.1901
  • Zuger Nachrichten, 11.4.1901
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 11.10.1816 ✝︎ 3.4.1901

Suggestion de citation

Morosoli, Renato: "Zürcher, Karl Franz", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 09.12.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005764/2013-12-09/, consulté le 23.10.2020.