de fr it

SilvanStadlin

6.1.1843 à Zoug, 8.2.1925 à Zoug, cath., de Zoug. Fils de Karl Kaspar, membre conservateur catholique du Conseil et confiseur, et de Carolina née S. Agnes Speck, fille de Beat Jakob, marchand drapier. Gymnase à Zoug, une année au lycée de Lucerne, études de droit à Munich et Heidelberg (1861-1864), doctorat (1864). Avocat à Zoug avec son frère Josef, S. fut juge d'instruction radical dès 1866. Révoqué par la majorité conservatrice en 1872, il émigra en Argentine la même année; il y dirigea une minoterie avec son frère, travailla dans le commerce d'importation et d'exportation et fit fortune. De retour en Suisse en 1883, il fut député radical au Grand Conseil zougois (1886-1888 et 1894-1922, président en 1899-1900 et 1913-1914), conseiller d'Etat (1892-1894) et président de la ville de Zoug (1892-1922). S. fut en outre rédacteur du journal radical Zuger Volksblatt (1892-1902) et membre, puis président (dès 1887) du conseil d'administration des Forces hydrauliques de Zoug (1886-1925), qui devinrent le principal fournisseur d'énergie et d'eau du canton sous sa direction.

Sources et bibliographie

  • Zuger Nachrichten, 9.2.1925
  • Zuger Volksblatt, 11.2.1925
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Morosoli, Renato: "Stadlin, Silvan", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.08.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005786/2010-08-18/, consulté le 04.12.2020.