de fr it

Rodolphe-MartinGapany

11.11.1764 à Marsens, 4.4.1812 à Fribourg, cath., de Marsens. Fils de Nicolas-Joseph, lieutenant au régiment de Pont. Catherine Gremaud. Collège Saint-Michel de Fribourg. Fusilier dans les Gardes suisses à Paris en 1783-1784. Officier militaire de Marsens de 1788 à 1798, G. applaudit à la révolution helvétique et approuva l'intervention française. Il fut envoyé par la commission de surveillance provisoire de Vuippens, le 11 février 1798, à l'assemblée provisoire de la République lémanique à Lausanne, puis fut membre de l'Assemblée nationale helvétique. Le 11 avril 1798, il fit arrêter les patriciens fribourgeois irréconciliables. Commissaire du Directoire en mars 1799, il fut envoyé en Singine pour rétablir l'ordre. Nommé préfet national le 8 novembre 1802, il resta en poste jusqu'en 1803. Député au Grand Conseil fribourgeois en 1803, il fut conseiller d'Etat chargé du Département militaire et de police de 1803 jusqu'à son décès.

Sources et bibliographie

  • M. Michaud, La contre-révolution dans le canton de Fribourg (1789-1815), 1978
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 11.11.1764 ✝︎ 4.4.1812