de fr it

RudolfMeier

6.6.1926 à Baar, 19.7.1995 à Baar, cath., d'Oberägeri et Baar. Fils de Johannes, fonctionnaire CFF et député au Grand Conseil zougois, et de Maria Anna Hotz. Germaine Limon, fille d'André Joseph, Alsacienne. Maturité à Einsiedeln (1948), études de sciences politiques et économiques à Fribourg (doctorat en 1952). Fonctionnaire communal à Baar (1954). Secrétaire (1958), administrateur central (1972), puis membre du comité central (1982) de la caisse maladie Concordia à Lucerne. Député du parti populaire conservateur chrétien-social au Grand Conseil zougois (1963-1978, PDC depuis 1970) et conseiller d'Etat (1978-1986). M. dut quitter ses fonctions gouvernementales en raison de conflits internes dans la police cantonale dont il était directeur. A la tête de l'économie du canton et président du conseil d'administration des entreprises de transports publics zougoises (1987-1995), il œuvra en faveur des transports en commun.

Sources et bibliographie

  • Zuger Nachrichten, 5.10.1995
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.6.1926 ✝︎ 19.7.1995

Suggestion de citation

Morosoli, Renato: "Meier, Rudolf", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 22.10.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005828/2008-10-22/, consulté le 22.04.2021.