de fr it

MaximeQuartenoud

16.6.1897 à Treyvaux, 14.5.1956 à Fribourg, cath., de Treyvaux. Fils de Constant, forgeron, et de Mélanie Schouwey. 1) Yvonne Butty, fille de Louis Joseph, 2) Germaine Pauchard, fille de Pierre. Collège Saint-Michel, études de droit à Fribourg (licence en 1922). Notaire. Juge au tribunal de la Sarine en 1922. Député conservateur au Grand Conseil (1926-1935), conseiller d'Etat (1935-1956, Intérieur), conseiller national (1935-1947) et aux Etats (1947-1956). Secrétaire de l'Union des paysans fribourgeois et rédacteur du journal Le paysan fribourgeois. Grand connaisseur du patois, admirateur de l'abbé André Savoy, on lui doit notamment l'introduction des allocations familiales en 1945. Chef de file incontesté de la paysannerie fribourgeoise, Q. fut l'une des personnalités politiques dominantes de son canton.

Sources et bibliographie

  • La Liberté, 15 et 16.5.1956
  • Tribune de Genève , 15.5.1956
  • Encycl.FR, 2, 495
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Michaud, Marius: "Quartenoud, Maxime", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.11.2009. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005864/2009-11-16/, consulté le 28.11.2021.