de fr it

AlphonsIten

17.2.1898 à Zoug, 6.6.1964 à Zoug, cath., d'Unterägeri, de Zoug (1949). Fils de Humbert, marchand de textile, et de Klara Kalt. Emilie Reutemann, fille d'Emil, maître plombier. Gymnase à Einsiedeln et Zoug, maturité en 1916. Etudes de droit à Zurich et Fribourg, doctorat en 1920 et ouverture d'un bureau d'avocat à Zoug. Juge d'instruction (1923-1930), procureur cantonal (1930-1950). Député conservateur populaire au Grand Conseil zougois (1923-1950), conseiller aux Etats (1935-1950, président en 1948), I. perdit ses mandats notamment parce qu'il avait changé de bourgeoisie pour des raisons fiscales. Secrétaire de l'Union cantonale des arts et métiers (1920-1928), fondateur en 1926 et rédacteur jusqu'en 1935 de son organe (Gewerbeblatt). Président de l'Union suisse des détaillants (1934-1963), membre du comité de l'Union suisse des arts et métiers (1934-1964, vice-président dès 1957). I. défendit les intérêts de la classe moyenne et des petits commerçants.

Sources et bibliographie

  • A. Iten, Die Iten Talleute zu Ägeri, 1962
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 17.2.1898 ✝︎ 6.6.1964

Suggestion de citation

Renato Morosoli: "Iten, Alphons", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 05.02.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005892/2007-02-05/, consulté le 16.05.2022.