de fr it

GottliebBischoff

14.6.1820 à Muttenz, 15.3.1885 à Bâle, prot., de Muttenz. Fils de Johann Jakob, pasteur à Muttenz et Bâle, et de Maria Magdalena Bähler. Célibataire. Etudes de droit à Bâle, Göttingen et Heidelberg, doctorat en 1842. Commandant de la gendarmerie de Bâle-Ville, puis directeur de la police de cette ville (1848-1852). En 1855, membre du comité anticholéra, il réorganisa le système sanitaire de la vieille ville. Chancelier de 1860 à 1875. Durant l'épidémie de typhus de 1865, B. installa un hôpital de fortune au Kleines Klingental. Grâce à lui, les femmes et les enfants purent, en 1870, sortir de Strasbourg assiégé. Membre du gouvernement de 1875 à 1881 (Département de l'intérieur), conservateur. Administrateur du chemin de fer Central-Suisse dès 1880. Très engagé sur le plan culturel (chant, beaux-arts). Correspondant de divers journaux.

Sources et bibliographie

  • Allemeine Schweizerische Zeitung, 17.3.1885
  • Basler Nachrichten, 18.3.1885
  • E. His, Basler Staatsmänner des 19. Jahrhunderts, 1930
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 14.6.1820 ✝︎ 15.3.1885