de fr it

AlbertBurckhardt

18.11.1854 à Bâle, 2.8.1911 à Bâle, prot., de Bâle. Fils d'Achilles, faiseur de pâtés. 1882 Elisabeth Finsler. Au gymnase, B. s'enthousiasma pour l'histoire grâce à Jacob B. Etudes de droit à Bâle et Leipzig (doctorat en 1878) et d'histoire à Zurich. Maître d'histoire et de géographie au gymnase de Bâle (1882-1892). Privat-docent d'histoire (1880) et professeur extraordinaire d'histoire suisse (1890-1905) à l'université de Bâle. Conservateur très apprécié (1883-1902) de la collection médiévale du Musée historique de Bâle inauguré en 1894, publiciste fécond, B. fut aussi député (1893-1902) et conseiller d'Etat de Bâle-Ville (1902-1910, Instruction publique). Libéral, il dut son élection aux radicaux de gauche et aux sociaux-démocrates. Il accordait la même importance à l'école primaire moderne qu'à la vieille université, dont il prépara sur le plan juridique l'ouverture aux femmes. Il s'engagea avec véhémence, mais sans succès, pour la réunification des deux Bâles. Premier président du Heimatschutz suisse.

Sources et bibliographie

  • Fonds, StABS
  • H. Barth, «Albert Burckardt-Finsler», in Basler Jahrbuch, 1912, 1911, 1-39
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 18.11.1854 ✝︎ 2.8.1911

Suggestion de citation

Teuteberg, René: "Burckhardt, Albert", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.01.2018, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005951/2018-01-11/, consulté le 30.11.2020.