de fr it

ArminStöcklin

22.3.1861 à Böckten, 7.10.1938 à Bâle, prot., de Bâle et Ettingen. Fils de Peter Paul, fonctionnaire postal, et de Rosina Haudschin. 1889 Clara Louise Rumpf, fille de Walther Traugott. Etudes d'architecture à l'EPF de Zurich (1880-1883). Dessinateur assistant, S. collabora à des projets de construction d'écoles au Département des travaux publics à Bâle (dès 1884), puis enseigna à l'école des arts appliqués de Bâle (1890-1893) et au technicum de Berthoud (1893-1907). Il construisit l'église protestante du Linsebühl, à Saint-Gall, dans le style néorenaissance (1895-1897). Conseiller d'Etat radical de Bâle-Ville (1907-1919, Travaux publics; président en 1910 et 1917). Durant la grève générale de 1918, S. vota, avec ses deux collègues socialistes et avec Fritz Mangold, sans parti, contre la mobilisation de troupes pour maintenir l'ordre et protéger les non-grévistes. En raison de cette prise de position modérée, S. et Mangold furent obligés de démissionner en 1919 sous la pression des partis bourgeois. S. vécut dès lors de ses rentes.

Sources et bibliographie

  • Basler Nachrichten, 8/9.10.1938
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Dettwiler, Walter: "Stöcklin, Armin", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 02.11.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005953/2011-11-02/, consulté le 13.05.2021.