de fr it

GustavWenk

31.3.1884 à Augst, 13.3.1956 à Riehen, sans confession, de Bâle et Lampenberg. Fils d'Eduard (✝︎1884), paysan, et de Margaretha Graf. 1908 Lisette Bieder, fille d'Eduard, aubergiste. Instituteur et maître secondaire. Député socialiste au Grand Conseil de Bâle-Ville (1914-1925). Condamné à la prison à cause de sa participation active à la grève générale de 1918. Conseiller d'Etat (1925-1953), conseiller aux Etats (1935-1956, président 1948-1949). Président de la Fédération suisse des cheminots (prédécesseur du SEV), de la Société suisse des routes d'automobiles et, entre 1946 et 1956, du conseil d'administration de la Foire d'échantillons de Bâle. Chef du Département de l'intérieur, W. joua un rôle central dans l'édification du "Bâle social" grâce à la création d'une AVS cantonale et d'une loi cantonale sur les vacances. Politicien spécialisé dans la question des transports, il encouragea la navigation sur le Rhin, la flotte de haute mer et le trafic aérien; président de la commission fédérale de planification du réseau des routes principales, il s'engagea pour la construction du réseau autoroutier. Issu d'une famille méthodiste, il était considéré comme chrétien indépendant. Docteur honoris causa de l'université de Bâle en 1949.

Sources et bibliographie

  • Fonds, StABS
  • M. Wullschleger, «Ständerat und Regierungsrat Dr. h. c. Gustav Wenk», in Basler Jahrbuch, 1957, 68-73
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF