de fr it

CarlMiville

30.5.1891 (Karl) à Bâle, 27.2.1981 à Bâle, prot., de Bâle. Fils d'Emil, fonctionnaire postal. 1920 Marie Frieda Jautz, fille d'Engelbert, hôtelier. Etudes de droit à Bâle, doctorat en 1914. Greffier au tribunal pénal, procureur et président du tribunal pénal (1932-1941) de Bâle. Député au Grand Conseil (1920-1941), conseiller d'Etat (1941-1950, Instruction et transports publics), conseiller national (1943-1951). Président de la Fédération centrale du personnel des cantons et des communes de la Suisse et de la Fédération ouvrière suisse de tir. En 1943, M. était l'un des chefs de l'opposition de gauche au sein du Parti socialiste suisse, dont il fut exclu en 1944 pour son engagement en faveur du parti du travail. Exclu de celui-ci en 1949, notamment pour avoir critiqué la dépendance croissante du parti à l'égard de l'Union soviétique, M. ne se représenta pas aux élections de 1950 et 1951. Retiré de la politique active, il vécut ensuite surtout au Tessin.

Sources et bibliographie

  • Ch. Stirnimann, Der Weg in die Nachkriegszeit 1943-1948, 1992
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF