de fr it

ArnoldSchneider

12.2.1920 à Bâle, 18.10.1992 à Bâle, prot., d'Oberdorf (BL) et de Bâle. Fils d'Arnold, maître tailleur, et de Bertha Kneier. 1946 Elisabeth Anna Pfrunder, fille d'Alfred Rudolf. Ecoles à Birsfelden, gymnase classique à Bâle (jusqu'en 1938), études de langues et littératures allemandes et romanes ainsi que d'histoire aux universités de Bâle et de Genève, brevet de maître secondaire (1946). Directeur de l'orphelinat de Bâle (1946-1966), membre du synode de l'Eglise protestante de Bâle-Ville (1948-1963, président en 1963). Député radical au Grand Conseil de Bâle-Ville (1953-1966) et à la Constituante (1960), conseiller national (1967-1971). Conseiller d'Etat (1966-1984, Instruction publique), S. obtint la participation de Bâle-Campagne au financement de l'université (concordat de 1975) et développa en outre les infrastructures sportives et théâtrales (inauguration du stade Saint-Jacques en 1975; reconstruction du théâtre). Docteur honoris causa de l'université de Bâle en 1984.

Sources et bibliographie

  • Basler Nachrichten, 8.3.1966
  • BaZ, 19 et 24.10.1992
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Pagotto-Uebelhart, Jan: "Schneider, Arnold", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 21.03.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/005975/2011-03-21/, consulté le 01.10.2020.