de fr it

Samuel deMarval

17.11.1768 à Neuchâtel, 15.7.1839 à Voëns (comm. Saint-Blaise), prot., de Neuchâtel. Fils de Louis (->). Sophie Borel de Bitche, fille d'Henry Louis, contrôleur des postes. Beau-frère de François de Sandoz-Travers. Etudes à l'académie militaire de Stuttgart (Hohe Karlsschule, 1784). Officier aux Gardes suisses en France (1786-1791), M. revint à Neuchâtel où il poursuivit sa carrière militaire. Major avec rang de lieutenant-colonel des milices du Val-de-Ruz (1792), major du 1er bataillon du contingent pour l'armée helvétique (1796), lieutenant-colonel (1802), puis chef (1816) des milices du département des Montagnes, commandant du second bataillon d'élite des troupes fédérales en garnison à Genève (1815). Colonel en 1822, M. se retira en 1832. Conseiller d'Etat (1797-1832, président 1825), juge au tribunal des Trois-Etats (1797) et député aux Audiences générales (1816).

Sources et bibliographie

  • Quellet-Soguel, Notices, AEN
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 17.11.1768 ✝︎ 15.7.1839

Suggestion de citation

Jeannin-Jaquet, Isabelle: "Marval, Samuel de", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 20.01.2011. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/006009/2011-01-20/, consulté le 26.09.2021.