de fr it

Jean-PierreDubois

28.6.1917 à La Chaux-de-Fonds, 30.3.1985 à La Chaux-de-Fonds, sans confession, du Locle et Neuchâtel. Fils de Samuel, maître à l'école d'horlogerie. Armène Repond, fille d'André, psychiatre à Malévoz. Etudes de médecine à Genève et Paris. Spécialiste FMH en médecine interne, D. exerce à La Chaux-de-Fonds dès 1948. En 1958, il découvre les intoxications benzéniques dans l'industrie horlogère. Membre du Parti ouvrier populaire (POP), il siège au Grand Conseil neuchâtelois (1965-1981), au Conseil national (1967-1971), au Conseil général de La Chaux-de-Fonds dès 1980, mais démissionne peu après, affaibli par la maladie. Il lutta pour améliorer la médecine du travail, préconisa une législation fédérale sur les médicaments, une augmentation des prestations sociales. Il défendit également l'égalité des sexes et milita pour le respect de la nature.

Sources et bibliographie

  • Fonds, BVCF
  • L'Impartial, 2.4.1985
  • FAN, 3.4.1985
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 28.6.1917 ✝︎ 30.3.1985